Paris-Brest-Paris

PARIS-BREST-PARIS – RAPPORT

Complètement hors normes.
1237 km, plus de 11000 mètres de dénivelé positif, 68 km de liaisons à vélo entre notre lieu de couchage et le vélodrome de St Quentin, plus de 6000 participants, plus de 60 nationalités, malheureusement plusieurs blessés, souvent écroulés par la fatigue, des centaines de bénévoles adorables, aux points de contrôles ou plantés au milieu de nul part jour et nuit, sous le soleil ou au cœur de la brume

Lire +
danielmather Paris Brest Paris

Randonneurs

J’ai cherché, et je n’ai pas trouvé grand chose…
Pour tout vous dire, j’étais assez étonné de ne pas trouver une mine d’illustrations d’artistes célébrant le Paris-Brest-Paris

Lire +
ventouristes

Ventouristes

Il y a quelques jours j’ai accompagné des copains pour leur ascension du Mont Ventoux.
J’ai mis de côté l’espace d’une matinée les histoires de longues distances et autres challenges au D+ épuisant, c’était juste l’occasion de retrouver au sommet un de mes meilleurs amis et voir la satisfaction sur son visage lui coller à la peau pour de nombreuses heures. Ça fait du bien.

Remarquable

Je suis vraiment très fan du Collectif Parlee Cycles, j’attendais avec impatience ce nouveau volet qui repousse encore les limites « du point d’vue » sur le cyclisme. Un angle original et remarquablement réalisé.

cycling kit

La Fournaise

C’est pas un secret, il fait très chaud.
Du coup c’est vers 6h du matin que je prends mes départs pour les petites sorties de la semaine.

Canicule, je suis prêt.

 

 

lanuit-poster

TOUTE LA NUIT

Lundi 22 juin, j’ai pris la route de nuit le long du littoral avec en ligne de mire le Café du Cycliste, sur le port de Nice…

Lire +
AF_Portada_vol4_B

VOLATA

Question presse, en France il y a quand même un large choix de titres mais je reste ébahi devant le niveau de certaines publications d’autres pays.
Volata percute visuellement à chaque sortie avec des couvertures absolument parfaites.
La mise en page soignée me fait regretter amèrement de ne pas comprendre assez la langue pour m’y plonger pleinement…

MAGLIA ROSA

Voilà, c’est typiquement le genre de clip qui me gratte les pédales.

Andy Hampsten, seul coureur américain a avoir gagné le Giro, et son frère Steve s’occupent des biens nommés Hampsten Cycles et nous livrent ici cette petite séquence tout en retenue.

Je ne vois que la camisole de force pou se retenir d’enfourcher nos machines après un tel appel.
Bien joué.

Gravillon

GRAVILLON

Gravillon.
Le guidon dans la tête

Gravillon est un magazine en ligne.
Pour la petite histoire, avant Manivelle, j’ai fait mes armes autour du thème « Image & Bicyclette » avec un projet nommé Cycles Fumant. Quelques illustrations et de beaux tee-shirts en sont nés, mais les contours étaient trop flous et l’ambition incertaine pour continuer.
Néanmoins c’est par cette expérience, entre autres, que j’ai pu définir une ligne directrice claire et affirmée.
S’ils y en a qui ne se sont pas trompés, c’est bien l’équipe de Gravillon qui m’a apportée tout son soutien depuis les premiers les instants et continue toujours de me mettre dans leur focale.

Leur contenu est varié, à jour, foisonnant de découvertes et de valeurs sures, en français !
Ce dernier point est suffisamment rare pour le souligner, il faut avouer qu’il est bon de se laisser balader au milieu d’articles dans sa langue naturelle et s’émerveiller par exemple sur les plus beaux montages de vélos à travers le monde grâce à leur partenariat exclusif avec Cycle Exif en nous proposant leur sélection traduite.

BON ESPRIT

J’ai toujours adoré écouter cet accent. Ce qu’il a de génial, c’est que même si je ne connais absolument pas le type, j’ai déjà l’impression que c’est mon pote et qu’il me parle avec bienveillance. C’est le cas avec Collectif Parlee que je suivais déjà depuis un moment sur leur compte instagram.

Habitant une région où je peux rouleur sans interruption toute au long de l’année, j’y découvre ce sentiment inconnu de renaissance qu’ont ces cyclistes à l’aube d’une nouvelle saison.
Ce premier volet est plein de sagesse, et ouvre l’appétit pour la suite.